French Tech Health20

Image link

L’ambition du programme French Tech Health20 est d’accompagner des start-up à fort potentiel qui répondent à un objectif commun d’accélération de l’innovation au service de notre souveraineté technologique, industrielle et sanitaire, afin de les aider à se développer et à déployer leurs initiatives à grande échelle.

Panorama

D’après le Panorama France HealthTech 2023, la France compte plus de 2 600 start-up HealthTech. Le secteur HealthTech regroupe des sociétés qui développent de nouveaux produits ou de nouvelles technologies en santé humaine.

Elle se divise en trois filières : les biotechnologies (Biotechs), les dispositifs médicaux (Medtechs) et la santé numérique. Le secteur de la HealthTech française est très diversifié ; il couvre l’ensemble des domaines thérapeutiques avec une part importante d’application dans l’oncologie, la neurologie, l’ophtalmologie ou encore les maladies infectieuses.

Le soutien de l’État pour ces filières se matérialise en grande partie par le déploiement du volet santé de France 2030 “Innovation Santé 2030”, piloté par l‘Agence de l’innovation en santé, qui s’articule, entre autres, autour de quatre stratégies d’accélération :

  • la stratégie biothérapies-bioproduction vise à positionner la France en leader des biothérapies et de la bioproduction de thérapies innovantes à travers le développement de nouvelles innovations thérapeutiques et un renforcement du tissu industriel ;
  • la stratégie maladies infectieuses émergentes et menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques vise à permettre à l’État de comprendre, de prévenir et de contrôler les phénomènes d’émergence ou de réémergence de crises sanitaires. Pour se faire, le soutien sera tourné vers le développement des contre-mesures pouvant servir à diagnostiquer, protéger ou traiter les personnes humaines en préparation aux émergences futures pour en limiter l’impact ;
  • la stratégie santé numérique lancée en 2021 ambitionne de préparer l’avenir et faire de la France un leader en santé numérique. Pour ce faire, cette stratégie a pour objectif majeur de faire émerger un écosystème important dans cette filière, capable de s’imposer sur un marché mondial compétitif ;
  • le volet dispositifs médicaux innovants cherche à faciliter l’accès des établissements de santé aux dispositifs médicaux innovants, de soutenir des projets d’industrialisation et de réduire les délais d’accès au marché.

Sélection

La première édition du programme French Tech Health20 a été construite afin d’accompagner des start-up qui développent des innovations de rupture particulièrement prometteuses, dans les domaines prioritaires ”Innovation Santé 2030”, en lien étroit avec l’Agence de l’innovation en santé.

Une sélection fondée sur des critères de potentiel économique et technologique.

La sélection des 21 lauréats a été réalisée en trois grandes étapes :

Première étape – Analyse préalable de l’éligibilité des entreprises candidates au regard des éléments suivants :

  • L’ancrage territorial de l’entreprise en France et son caractère innovant ;
  • Un seuil minimal de maturité économique ;
  • Un alignement avec les thématiques ciblées de manière prioritaire par le plan France 2030, en particulier : biothérapies-bioproduction, maladies infectieuses émergentes, santé numérique et dispositifs médicaux.

Deuxième étape – Présélection par les experts ministériels en lien avec la Mission French Tech des projets intégrant en grande partie des technologies de rupture, plus risquées, mais à fort potentiel de déploiement à grande échelle, ayant un impact important en matière d’accélération de la transformation de notre économie, créatrices de valeur et profondément utiles pour la souveraineté industrielle, technologique et sanitaire.

Troisième étape – Audition et sélection des lauréats par un jury composé de personnalités qualifiées, après une phase d’auditions.

Lauréats

Les 21 start-up sélectionnées pour intégrer le programme French Tech Health20 représentent :

Des solutions au cœur des principaux enjeux de souveraineté sanitaires, technologiques et industriels en particulier : santé numérique (7), biothérapies et bioproduction (4), dispositifs médicaux innovants (6), maladies infectieuses émergentes (4)

7 région représentées : Île-de-France (12), Nouvelle-Aquitaine (3), Auvergne-Rhône-Alpes (2), Bourgogne-Franche-Comté (1), Grand Est (1), Haut-de-France (1), Pays de Loire (1)

30% de femmes parmi les CEO et co-fondatrices.