French Tech 2030 : 4 startups de Bourgogne-Franche-Comté retenues dans la 1re promotion

French Tech 2030 : 4 startups de Bourgogne-Franche-Comté retenues dans la 1re promotion

La première promotion du programme national French Tech 2030 est désormais connue ! 125 acteurs émergents de l’innovation ont été sélectionnés, sur les 10 objectifs et les 6 verticales de France 2030. Ils portent tous des innovations de rupture. Leurs noms ont été dévoilés à l’occasion de Vivatech. La Bourgogne-Franche-Comté y place 4 représentants !

French Tech 2030 est un nouveau programme d’accompagnement qui associe de façon inédite l’ambition du plan France 2030, piloté par le Secrétariat général pour l’investissement, l’accompagnement de la Mission French Tech et l’expertise de Bpifrance. Alors que La French Tech fête ses 10 ans, un nouveau défi se présente à la France : faire émerger une nouvelle génération de startups proposant des innovations de rupture, afin d’assurer sa souveraineté et de capter la création de valeur qui va en résulter (emplois, usines, export).

Dans le prolongement de plusieurs années de soutien à l’écosystème Tech, le Gouvernement a décidé de réunir sa stratégie d’investissement et sa stratégie d’accompagnement dans un seul nouveau programme : le French Tech 2030. Ce dernier est inédit par son ampleur, par ses dispositifs d’accompagnement et de financement, grâce à la collaboration de la Mission French Tech, de Bpifrance et du Secrétariat général pour l’investissement dans l’objectif d’accélérer la croissance de ces deeptechs. Le but est de contribuer à créer les leaders français de demain sur les technologies disruptives, pour apporter des solutions aux grands enjeux de société. 

125 startups seront accompagnées pendant un an minimum

Annoncée le 14 juin 2023, cette première promotion retenue à l’issue d’un appel à candidatures va bénéficier pendant un an minimum d’un accompagnement financier et extra-financier de la Mission French Tech, en coordination avec le Secrétariat général pour l’investissement, les coordinateurs des stratégies France 2030 et tous les ministères et opérateurs concernés (dont Bpifrance). 125 startups ont été sélectionnées dans toute la France, sur la base de 842 dossiers déposés. Une attention particulière a été portée aux solutions renforçant la souveraineté industrielle et technologique de la France.

Les startups de Bourgogne-Franche-Comté retenues dans le French Tech 2030

Quatre startups de Bourgogne-Franche-Comté sont présentes dans la première promotion.

Deux ont leur sièges sur le territoire, H2SYS et SINTERMAT et deux autres ont une usine implanté localement INOCEL et YNSECT.

H2SYS propose des solutions électriques à partir d’hydrogène.
Spécialiste des systèmes pile à combustible, H2SYS développe, conçoit et fabrique des solutions technologiques et innovantes pour produire de l’électricité bas carbone.

SINTERMAT est une start-up en forte croissance qui réconcilie technologie, industrie et environnement. À partir de matières industrielles et naturelles, elle conçoit des matériaux à haute performance pour les secteurs du luxe, de l’emballage, de l’aéronautique/défense, de l’outillage industriel. Grâce à son agilité expérimentale et à la maîtrise à l’échelle industrielle du Frittage Flash (SPS) et de technologies connexes, elle crée pour ses clients des solutions d'économie de matière et de recyclage pour une gestion durable et responsable des ressources.

INOCEL conçoit, fabrique et commercialise des piles à combustible modulaires de forte puissance pour les secteurs stationnaire, mobilité terrestre lourde et marine.

Ÿnsect est le leader mondial de la production d'engrais protéiques et naturels pour insectes. L'entreprise transforme les insectes en ingrédients haut de gamme et de grande valeur pour les animaux de compagnie, les poissons, les plantes et les humains. À partir de ses fermes à la pointe de la technologie, Ÿnsect offre une solution biologique durable à long terme pour accélérer la consommation de protéines et de plantes.

Niveau technologique et potentiel économique élevés

La sélection a été réalisée dans la perspective de soutenir les entreprises en capacité d’accélérer leur développement, avec un niveau technologique et un potentiel économique particulièrement importants. La dimension industrielle des projets a également été prise en compte. 

• Une maturité économique et technologique leur permettant d’accélérer le déploiement de leur projet et d’utiliser au maximum l’offre d’accompagnement proposée. Ils se situent ainsi à un niveau de maturité économique et technologique relativement avancé (TRL 5 minimum, sauf lorsque les enjeux technologiques justifient la mise en place d’un accompagnement dans une phase antérieure (comme par exemple dans le secteur du nucléaire ou certains domaines de la santé). 

• Un seuil d’éligibilité économique minimal élevé, fixé à 5 millions d’euros, prenant en compte tous les modes de financement : levée de fonds, dette obtenue auprès du secteur privé et chiffre d’affaires additionnés ; une entreprise pouvait être cotée en bourse mais avec une introduction inférieure à 150 millions d’euros.

Articles Similaires